Accordéon (#3) Sonorité – Débuts de l’Accordéon

Sonorité

Le son de l’accordéon est produit par des anches « libres ». L’anche libre est une languette de métal, fixe à une extrémité,  dont le centre peut vibrer au-dessus ou au-dessous. 
Anche libre  Chaque note de l’accordéon dépend d’une anche libre. 

Débuts de l’Accordéon

En fait, l’Accordéon descend de l’harmonica.  En Allemagne, vers les années 1820, on a tenté d’ajouter un soufflet et un clavier. Après plusieurs tentatives, on réussit  à fabriquer le premier Accordéon.

Selon les archives, c’est un Autrichien, un certain Cyrill Demian, qui déposa une demande de brevet pour son instrument de musique nommé « Accordion »,  au mois de mai 1829.  Il s’agissait d’une petite boîte où il avait fixé des languettes métalliques et un soufflet. Chaque touche de son « Accordion » pouvait produire deux sons différents, selon qu’on ouvrait ou fermait le soufflet. Pour l’époque, c’était génial !

À la semaine prochaine pour la suite  de l’Histoire de l’Accordéon !

 P.S.  pour celles et ceux  qui veulent entendre un « Grand » de l’Accordéon…

Spectacle à ne pas manquer : 

Le 23 mai 2009, à 20h.
Didier Dumoutier sera à l’Auberge La Caravane,
4500 chemin Capelton,  North Hatley, en Estrie
Pour réserver : 819-842-2364

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires sur cet article. URL de TrackBack

Laisser un commentaire

Thèmes WordPress - WordPress tuto